Vaut-il mieux louer ou acheter ses locaux professionnels ?

location espace de travail

Que ce soient des bureaux ou bien un commerce, vous avez besoin d’un local commercial pour exercer votre activité ou pour vendre vos produits. Est-il préférable d’acheter ou d’être locataire d’un local commercial ? Quelle est la meilleure option pour votre entreprise ?

L’achat, une solution attractive mais contraignante

L’achat d’un local commercial ou d’un fonds de commerce permet de se constituer un patrimoine, mais aussi de se mettre à l’abri de hausse futures de loyers et surtout de pérenniser la localisation de vos locaux. Il est néanmoins nécessaire de prévoir un entretien suffisant afin de préserver la valeur patrimoniale des baux commerciaux.

Des montages financiers permettent au gérant d’être propriétaire via une SCI et d’acheter en LMNP et de signer un bail commercial avec sa propre entreprise. Cela permet de cumuler les avantages en étant à la fois propriétaire, et locataire de ses locaux.

Louer : la solution la plus flexible

C’est à la fois la solution la plus flexible, mais également celle qui est plébiscitée par la plupart des entreprises : il est en effet plus simple de déménager lorsque votre activité évolue. La durée du bail s’effectue sur une durée minimale de 9 ans, et de 12 ans maximum. Vous conservez cependant la possibilité de résilier le contrat de bail « 3 6 9 » tous les 3 ans en respectant un préavis de 6 mois auprès de votre bailleur pour le notifier de la cession du bail.

Pour anticiper la croissance de votre entreprise, vous pouvez aussi louer un local commercial plus grand que vos besoins et sous-louer une partie de celui-ci à un ou plusieurs locataire, cela vous permettra d’économiser une partie du montant du loyer. Vérifiez bien auprès de votre propriétaire que votre contrat comporte une clause qui vous permet bien de faire de la sous-location et déterminez précisément des clauses de résiliation auprès de votre sous-locataire pour pouvoir récupérer vos locaux facilement, et prévoyez un dépôt de garantie.

Des espaces partagés comme alternative

De manière analogue au pop-up store pour le commerçant, l’entreprise peut se tourner vers des espaces de coworking permettent au passage de simplifier les démarches en se tournant vers un prestataire fournissant des bureaux clés en main. Cela offre encore plus de flexibilité pour ses espaces de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *